Quelle place pour les centrales photovoltaïques au sol sur notre territoire ?

Le Scot fixe une priorité pour le développement des installations photovoltaïques en toiture et sur ombrières, mais ouvre aussi la porte à des projets au sol, notamment sur des terrains ayant perdu leur potentiel agricole. Le Smasp mène depuis l’été 2021 une réflexion qui vise à préciser les critères d’acceptation des projets au sol, en tenant compte d’enjeux  multiples :

  • Nécessaire développement des énergies renouvelables et recherche de la neutralité carbone, 
  • Maintien d'une production alimentaire sur les terres agricoles et lutte contre les pollutions liées aux intrants phytosanitaires,
  • Maintien et restauration de la biodiversité et préservation des paysages.

La stratégie souhaitée par les élus du Smasp est en cours de discussion.

Par la suite, un guide d’application à destination des EPCI et des communes du Seuil du Poitou sera élaboré, en particulier pour faciliter et harmoniser la traduction des objectifs et orientations du Scot dans les PLU(i).